7 solutions pour aider votre enfant à se loger… et la loi Pinel

7 solutions - aider enfants loi pinel

7 solutions pour aider votre enfant à se loger… en allégeant votre impôt avec la loi Pinel

Ces conseils sont à adaptés à votre situation, en fonction de :

  • Votre enfant est-il rattaché à votre foyer fiscal ?
  • Votre tranche d’imposition
  • Vous êtes assujetti à l’ISF
  • Vous êtes déjà propriétaire d’un logement

 

Votre enfant souhaite partir du logement familial pour commencer ses études supérieures dans une autre ville.

Vous souhaitez l’aider dans cette démarche, car selon une étude réalisée en 2015, de l’Union National des Etudiants de France (UNEF), le logement représente le premier poste de dépenses des étudiants.

1 – Louer l’appartement à votre nom

Les propriétaires préfèrent louer un appartement à un adulte en situation stable plutôt qu’à un étudiant dont la situation financière est fragile.

Pour contourner cette difficulté, vous pouvez choisir de louer l’appartement à votre nom. Vous devenez alors le titulaire du bail tout en habitant votre résidence principale et votre enfant profite de ce logement.

Cela vous permet de trouver facilement un logement, car les bailleurs sont « rassurés » quant au règlement du loyer.

  • Limite de cette solution : vos enfants ne pourront pas bénéficier d’allocations, car son nom apparaîtra pas sur le bail et vous serez redevable de la taxe d’habitation.

2 – Se porter caution pour une location

Le bail est au nom de votre enfant. Si vous décidez d’aider votre enfant lors de la location, il est rassurant pour les propriétaires que les parents se portent garants. Les propriétaires évitent alors de souscrire à une assurance des loyers impayés.

  • Limite de cette solution : si votre enfant arrête de régler son loyer, c’est à vous qu’incombe cette charge.

3 – Prêter ou donner de l’argent à votre enfant

Si votre enfant  souhaite devenir propriétaire, vous pouvez lui prêter des fonds.

Notre conseil : Au-delà de 1 500 euros, il est impératif d’établir un contrat de prêt sous seing privé ou une reconnaissance de dette afin que les autres héritiers ne se sentent pas lésés.

Ce document, écrit de la main de l’emprunteur, indique le montant du prêt (en lettres et chiffres), sa durée, le mode de remboursement (par mensualités, à l’échéance…) et le taux d’intérêt (qui peut être nul et ne doit pas dépasser le taux d’usure).

4 – Acheter un logement en régime Pinel

Notre solution astucieuse : La loi Pinel

Si vous souhaitez investir dans l’immobilier tout en aidant votre enfant à se loger, vous pouvez acheter directement un logement neuf et bénéficier du dispositif de la loi PINEL, qui permettra non seulement de loger un membre de votre famille mais aussi de profiter d’un avantage fiscal attrayant. La réduction d’impôt atteint est de 18 % du montant d’achat du logement pour un engagement de location de neuf ans.

A titre d’exemple, un investissement de 200 000 € vous octroi un avantage fiscal maximum de 42 000 € ou au 2 000 € par an de réduction d’impôt.

N’hésitez pas à nous solliciter, 3H Conseils sélectionne pour vous les meilleurs offres du marché !

5 – Louer un bien qui vous appartient

Vous détenez un logement et vous souhaitez y installer votre enfant, comme un locataire classique. C’est possible, mais ce dernier ne pourra demander aucune aide au logement, vous devez lui faire signer un bail afin de justifier que l’occupation est bien réel et qu’un loyer est demandé.

6 – Acheter avec votre enfant

Vous souhaitez investir votre argent et vous souhaitez que votre enfant devienne propriétaire avec vous sous un régime d’indivision. Chacun détiendra ainsi une partie du logement. Le notaire qui enregistrera l’acte de propriété devra y indiquer la quote-part de chacun, en précisant le montant des apports et le mode de financement. Ainsi, en cas de revente, chaque indivisaire récupère facilement la part qui lui revient, assortie d’une plus-value éventuelle.

L’avantage de cette technique est qu’elle ne crée aucune inégalité avec vos autres enfants.

Astuce : Vous pouvez faire de même en Loi Pinel et vous répartir l’avantage fiscal en fonction de votre quote-part.

7 – Donner un logement

Si vous détenez un patrimoine immobilier important  et que vous souhaitez alléger vos impôts, en donnant un logement à votre enfant. Attention, à ne pas léser vos autres enfants.

N’hésitez pas à nous solliciter, 3H Conseils est à votre écoute !

 

3H Conseils – Réussir et optimiser son investissement immobilier !

Loi Pinel Reims

 

 

 

 

 

 

 

 

Loi Pinel ReimsLoi Pinel Avize Loi Pinel Angluzelles-et-CourcellesLoi Pinel Arzillières-NeuvilleLoi Pinel AthisLoi Pinel BrouilletLoi Pinel Chaintrix-BiergesLoi Pinel ChampillonLoi Pinel Condé-sur-MarneLoi Pinel DizyLoi Pinel Dommartin-LettréeLoi Pinel Esclavolles-LureyLoi Pinel La Chapelle-sous-Orbais Loi Pinel LavannesLoi Pinel Le FresneLoi Pinel MarsonLoi Pinel MassigesLoi Pinel MatouguesLoi Pinel Matignicourt-GoncourtLoi Pinel Maurupt-le-Montois Loi Pinel Moiremont Loi Pinel Monthelon Loi Pinel Poix Loi Pinel Saint-Brice-CourcellesLoi Pinel Saint-Martin-d’AbloisLoi Pinel Saint-MasmesLoi Pinel Tours-sur-MarneLoi Pinel VauchampsLoi Pinel VerzenayLoi Pinel Villers-FranqueuxLoi Pinel Wargemoulin-Hurlus
Salle de bains Oui
Chambres Oui
Garages Oui
Appartement
A partir de 100 485 €
Salle de bains Oui
Chambres Oui
Garages Oui
Appartement
A partir de 96 000 €
Salle de bains 1 par logement
Chambres -
Garages Disponible
Appartement
A partir de 237 952 €
Salle de bains Salle de douche
Chambres -
Garages OUI
Appartement
à partir de 247 680 €